Medecines Naturelles

Medecines Douces

MEDECINES NATURELLES > OLIGOTHERAPIE (page 2/3)
Médecines naturelles, douces et traditionnelles


Introduction
LES DIFFERENTES MEDECINES
Acupuncture
Aromathérapie
Chiropratique
Chromothérapie
Les elixirs floraux de Bach
Homéopathie
Hypnose et sophrologie
Massage thérapeutique
Méditation
Musicothérapie
Naturopathie
Oligothérapie
Ostéopathie
Phytothérapie
Réflexologie
Techniques de respiration
DOSSIERS
Les allergies saisonnières
Le stress
Halte aux régimes
Les vitamines
Le yoga
Le sommeil
Tout savoir sur le rhume
Manger équilibré



OLIGOTHERAPIE (2/3)
Médecines naturelles, douces et traditionnelles

Le fer

Le fer est sans doute l'un des minéraux les plus importants du corps humain. Il existe deux types de fer dans les aliments que nous consommons. Le fer héminique que l'on trouve dans les viandes et les poissons et que l'organisme assimile dans une proportion de 10 à 30 %. On trouve également le fer non héminique, que l'on trouve pour sa part dans les produits céréaliers, les fruits, les légumes et les produits laitiers. L'organisme n'absorbe cependant qu'un maximum de 5 % de ce type de fer.

Le fer est important car une carence en fer peut causer des défaillances graves et provoquer l'anémie, une dysfonction de l'appareil immunitaire ou encore une diminution de performance au niveau intellectuel. Toutefois, on ne peut le consommer en doses trop importantes car il faut tenir compte de son interaction avec les autres éléments alimentaires. Si la vitamine C encourage son assimilation par l'organisme, la caféine et certaines fibres l'entravent. Évidemment, les besoins en fer varient d'un individu à un autre. Sachons par exemple que le fer est exigible dans une proportion plus grande chez les enfants, les femmes enceintes et les femmes qui allaitent. Pour le reste des individus, il doit être dosé raisonnablement.

L’iode

Pour les hormones thyroïdiennes, l'iode est le minéral essentiel ou le carburant nécessaire à leur fonctionnement. Une alimentation trop faible en iode déséquilibre votre organisme et provoque une hypothyroïdie. Cette affection fait grossir la glande thyroïde et un collier de chair, que l'on appelle aussi goitre, se forme au niveau du cou. Le sujet sent alors une grande fatigue l'envahir, il se sent déprimé, il fait face à un gain de poids qui peut s'avérer considérable et des pertes de mémoires deviennent de plus en plus fréquentes. Cela dit, le contraire est également possible. Une surdose d'iode crée un état d'hyperthyroïdie. L'individu lutte alors avec des symptômes d'amaigrissement, de l'insomnie et conséquemment de l'irritabilité. Il s'agit donc de bien doser les apports d'iode dans votre organisme. Vous trouverez des quantités d'iode adéquates dans la plupart des poissons et crustacés, dans les algues, le soja, les produits laitiers ainsi que dans les haricots verts.

Le zinc

Le zinc occupe une place importante dans le bon fonctionnement de la machine humaine. Sa participation aux réactions enzymatiques, son importance capitale dans le métabolisme des protéines, des glucides et des lipides en font un oligo-élément non négligeable. Toute insuffisance en zinc peut apporter des complications sérieuses à l'individu. La croissance, la maturité sexuelle, l'appareil immunitaire sont quelques-unes des composantes de l'organisme qui dépendent directement du zinc que l'on peut trouver dans le corps humain. Notons encore que le zinc est un anti-oxydant efficace et qu'il intervient également dans le processus de régénération du derme. Les aliments les plus riches en zinc sont les poissons, les viandes et les céréales complètes. On estime que le taux d'absorption du zinc apporté par l'alimentation se situe entre 20 et 30 %.



<<< Page précédente
1 - 2 - 3
Page suivante >>>


MEDECINE NATURELLE > OLIGOTHERAPIE (page 2/3)

Les médecines naturelles - Copyright Medecines-Naturelles.com / Reproduction interdite sous peine de poursuites judiciaires.
En partenariat avec Vaincre stress / Santé & Beauté / Aphrodisiaques naturels / Japon / Luminothérapie