Medecines Naturelles

Medecines Douces

MEDECINES NATURELLES > PHYTOTHERAPIE (page 1/3)
Médecines naturelles, douces et traditionnelles


Introduction
LES DIFFERENTES MEDECINES
Acupuncture
Aromathérapie
Chiropratique
Chromothérapie
Les elixirs floraux de Bach
Homéopathie
Hypnose et sophrologie
Méditation
Musicothérapie
Naturopathie
Oligothérapie
Ostéopathie
Phytothérapie
Réflexologie
Techniques de respiration
DOSSIERS
Les allergies saisonnières
Le stress
Halte aux régimes
Les vitamines
Le yoga
Le sommeil
Tout savoir sur le rhume
Manger équilibré



PHYTOTHERAPIE
Médecines naturelles, douces et traditionnelles

L'histoire de la phytothérapie est liée à celle de l'humanité, car dans toutes les cultures on a toujours compté sur les valeurs curatives des plantes pour soigner et guérir les hommes. Certaines cultures, notamment en Chine et en Inde, perpétuent depuis des siècles une longue tradition d'herboristerie. Dans l'empire Gréco-romain, on connaissait si bien le secret des plantes que l'on guérissait aussi bien que l'on empoisonnait grâce à leurs vertus... Et dans l'Europe du moyen-âge et de la renaissance, on peut aussi remercier les sorcières d'avoir entretenu le culte des plantes et d'avoir guéri des générations entières avec leur science des herbes.

Depuis une vingtaine d'années, on assiste à un regain d'intérêt pour la phytothérapie, et l'herboristerie est davantage appréciée pour ses propriétés thérapeutiques. Cette forme de médecine connaît une étonnante progression due sans doute aussi à son aspect préventif et holistique. Elle cherche moins, en effet, à diagnostiquer des symptômes qu'à considérer l'homme comme un tout. Au lieu de tenter l'éradication du microbe responsable de la maladie, elle cherche à traiter la faiblesse à l'origine de l'affection en la restituant dans le contexte plus général de la vie du sujet.

La plupart des herbes utilisées dans la cuisine Préparation des herbes contiennent une quantité appréciable de vitamines, de sels minéraux et d’oligo-éléments ; on pourrait presque les employer comme des suppléments nutritionnels. Le basilic, les baies et feuilles de coriandre, la marjolaine, la menthe, l’origan, le persil, le romarin, la sauge, l’oseille, le thym,... toutes ces plantes constituent des ingrédients essentiels dans de nombreuses traditions culinaires, tant pour leur saveur que pour leurs propriétés digestives. La plupart des herbes à feuilles améliorent en effet la digestion, en stimulant la production d’enzymes qui contribuent à décomposer les aliments gras et à faciliter leur digestion.



1 - 2 - 3
Page suivante >>>


MEDECINE NATURELLE > PHYTOTHERAPIE (page 1/3)

Les médecines naturelles - Copyright Medecines-Naturelles.com / Reproduction interdite sous peine de poursuites judiciaires.
En partenariat avec Vaincre stress / Santé & Beauté / Aphrodisiaques naturels / Japon / Luminothérapie